Comment faire atteindre l'orgasme à une femme en ménopause ?

Les femmes âgées se trouvant en ménopause sont des personnes qui expriment le désir sexuel comme toute autre personne normale. Or, la ménopause les empêche de mouiller et de faciliter la pénétration. En conséquence, elles n'arrivent pas à jouir comme elles le faisaient il y a encore quelques années. Dès lors, il est judicieux de trouver des astuces pour relever ce défi, lesquelles feront l'objet de cet article.

Faire recours à un lubrifiant

La présence de la ménopause fait obstacle à la production des œstrogènes dans le corps de la femme. Ainsi, comme on peut le lire sur www.comte2noirceuil.com, cette faible production d'œstrogène ne permet plus à la femme d'être humide lorsqu'on la touche. Dès lors, la sécheresse vaginale s'installe et rend peu commodes les coïts. Or, sans l'humidité vaginale, il est difficile pour une femme de jouir. D'abord, le vagin risque de subir des lésions lors de la pénétration. De même, les frottements ne seront pas commodes, ce qui sera inconfortable à la femme ménopausée.

Afin de pallier ce mal, il faudra acheter un lubrifiant propre à mouiller la femme. De préférence, il faut consulter l'avis d'un médecin dans le but de choisir un lubrifiant qui ne provoquerait pas d'infection sur la femme. Ensuite, vous devez répandre ce lubrifiant sur votre verge ou encore dans la chatte de la femme ménopausée. Ainsi, le vagin sera humide pour que le rapport sexuel se déroule dans de bonnes conditions. Il ne serait donc pas étonnant que cette femme vous dise à la fin que vous lui avez fait atteindre le septième ciel, chose qui semblait impossible pour elle.

Accorder plus de temps aux préliminaires

Pour permettre à une femme ménopausée d'atteindre l'orgasme, il est possible de miser sur les caresses. En effet, les femmes ménopausées se mettent dans la tête qu'elles ne peuvent plus jouir à l'image d'une jeune fille. Ainsi, elles se créent une psychose dans la tête, ce qui affecte leur plaisir. Face à cela, vous devez les mettre en confiance à travers les préliminaires. Commencez toujours par leur murmurer des paroles douces dans les oreilles. Ensuite, vous devez prendre du temps à les embrasser. En agissant ainsi, leur organisme sera plus disposé à une pénétration.

Après cela, vous devez faire le cunnilingus à votre femme en ménopause. Pour ce faire, il faut bien stimuler les lèvres vaginales et le clitoris, ce qui l'excitera davantage. Vous devez le faire profondément jusqu'à ce qu'elle se sente bien touchée. Les doigts ne doivent pas rester indifférents. Au contraire, ils doivent plonger tendrement dans la chatte de la dame pour lui procurer de bonnes sensations. Même si les seins sont fanés, vous devez les caresser avec douceur et les sucer comme cela doit être fait. Ainsi, elle pourra même jouir sans rapport sexuel.

Aller au rythme de la femme ménopausée

Les femmes en ménopause présentent une santé plus ou moins fragile. Ainsi, l'excès de mouvement peut paraître douloureux pour elles. Pour cela, vous devez essayer d'être patient et suivre le rythme sexuel qu'elles exigent lors des rapports sexuels. Lorsque la dame demande à ce que vous la cogniez violemment, il va falloir le faire. En revanche, si elle veut que la pénétration se passe tendrement, inutile de s'y opposer si vous tenez à la faire jouir. 

Il peut aussi arriver que la femme ménopausée demande des interruptions lors de la pénétration pour reprendre après. Vous n'avez qu'à lui obéir sans lui mettre une quelconque pression. En effet, avec une femme en ménopause, c'est son désir qui passe en premier et non le vôtre. Au cas où cette femme souhaite que vous lui fassiez l'amour régulièrement, vous devez faire l'effort de répondre favorablement à sa demande. Cela lui permettra de jouir. Toutefois, vous ne devez pas donner trop d'importance aux performances sexuelles.

Opter pour un traitement hormonal substitutif

La baisse de l'envie sexuelle pour des séances de baise répétée chez la femme en ménopause se justifie par l'absence ou la faible production d'œstrogène à cause de l'âge. Cependant, il est possible de ramener encore ces hormones dans le corps de la femme. Pour y parvenir, un traitement médical peut être privilégié. Il s'agit bien sûr du traitement hormonal substitutif, en abrégé THS. C'est un procédé qui consiste à injecter l'œstrogène dans le corps de la femme. 

Ce médicament peut aussi être consommé par voie orale. Ainsi, cela permettra à la femme de se mettre à l'abri de la sécheresse vaginale. Lorsque vous caressez une femme ayant subi un THS, elle pourra mouiller lors des préliminaires. Ce qui lui fera sans doute atteindre l'orgasme.